Responsive menu
Traitement de l'humidité dans toute la région Wallonie-Bruxelles
L'expert en humidité ascensionnelle

Problème d'humidité ascensionnelle

humidité ascensionnelle: EN QUOI CONSISTE CE PHENOMENE ?

L'humidité ascensionnelle apparaît quand l'eau, en provenance généralement du sol, remonte naturellement par capillarité dans les murs jusqu'à une hauteur maximum d'environ 1,5 m selon la nature du matériau. Les murs peuvent absorber jusqu'à 300 litres d'eau par m³.

humidité ascenSIONNELLE: QUELS SONT LES SYMPTOMES ?

Les dégradations liées à l'humidité ascensionnelle apparaissent uniquement dans le bas des murs jusqu'à une hauteur maximum d'environ 1,5 m :

  • gonflement et jaunissement des plafonnages,
  • décollement des papiers peints,
  • écaillement des peintures,
  • apparition de moisissures (petites taches noires) et de trace de sel (salpêtre)
  • odeur persistante de moisi,

Attention, si les moisissures apparaissent dans les coins au-delà d'1.5 m et autour des fenêtres, ce ne sont pas des remontées capillaires. Vous êtes plutôt en présence de dégradations dues au phénomène de condensation.

humidité ascenSIONNELLE : QUELS SONT LES PROBLEMES ?

  • L'humidité ascensionnelle est dangereuse pour la santé. Il est établi qu'une habitation humide augmente le risque d’allergies et de problèmes des voies respiratoires. Les moisissures sont des champignons nocifs pour la santé.
  • L'humidité ascensionnelle est très coûteuse en perte d'énergie. Un mur humide, voire gorgé d'eau, perd tout son pouvoir isolant. Les frais de chauffage sont jusqu'à 30 % plus élevés.
  • L'humidité ascensionnelle dégrade progressivement votre habitat. Les coûts de traitement et de rénovation vont perpétuellement augmenter.

humidité ascensionnelle : POURQUOI apparaît-elle ?

Normalement, les murs comportent à leur base une membrane d'étanchéité (type Diba) pour empêcher ce phénomène. Bien souvent cette membrane est défaillante ou mal placée, voire absente pour les bâtiments du début du siècle passé.

Retour à la liste